L’expatriation en Irlande touche à sa fin, et les parents de Jérôme venant nous rendre visite pendant une semaine, nous avons décidé d’en profiter pour aller visiter une autre région de l’île, l’anneau du Kerry. Une des plus belles régions de la République d’Irlande d’après ce que l’on avait pu nous dire, et comme nous avons pu le constater par nous-même, c’était la vérité !

Le ring of Kerry est situé sur la péninsule d’Ivannagh, c’est une route qui serpente le bord de l’océan. Cette région est une perle, elle est constituée de routes escarpées, de montagnes et de Landes, de lacs et de falaises, de cascades et encore et toujours de moutons. La péninsule est un trésor de beauté, un paradis de la randonnée avec son sentier de 200 km, le Kerry way, une boucle parcourant les plus beaux paysages de la péninsule.

Nous y sommes restés 4 jours, dans un cottage enfoui au milieu de la péninsule, au bord d’un lac. Pas d’adresse pour y accéder, mais des coordonnées GPS. La route pour s’y rendre est minuscule et la nature y a repris ces droits, il y a plus d’herbe que de bitume au cœur du Kerry. Au croisement avant d’atteindre le cottage, surplombant la route, une statue de la vierge, la religion est très présente ici, nous sommes dans l’Irlande profonde, et je sens que je vais pouvoir faire une vraie pause dans ce petit coin de nature.
Nos hôtes Noreen & Jerry, louent un cottage traditionnel situé sur leur terre. Ils sont éleveurs, c’est une petite exploitation, on vivait à côté de leur mouton. Nous avons été très bien accueillis, encore une expérience qui me confirme que les Irlandais sont chaleureux, il est simple de l’oublier à Dublin, et vraiment agréable de se le rappeler quelques semaines avant le départ.

1er jour : on roule et on s’installe !

4 h de route depuis Dublin, une partie sur l’autoroute, une autre sur les routes escarpées du Kerry, autant vous dire que la partie escarpée nous a paru durer le double de temps ! Mais les paysages sont magnifiques, on peut s’arrêter pour prendre des photos, et nous commençons à faire découvrir aux parents de Jérôme, à quoi ressemble l’Irlande que nous avons le plus aimé durant notre expatriation : sa campagne. Une pause repas, sur le trajet (on ne vous conseillera pas l’adresse…). Nous arrivons à 15 h à notre cottage, le reste de la journée aura été consacrée à l’installation et quelques courses dans la ville voisine à 15 min en voiture : Waterville. Une pause sur le littoral pour respirer l’air marin après cette longue journée de voiture et retour au cottage pour une soirée calme avant une grosse escapade direction Dingle le lendemain.

2e jour : le nord du Ring et la péninsule de Dingle

Le second jour sera une journée road trip. Direction Dingle à 2 h de route. Sur le chemin, nous nous arrêterons sur deux très belles plages. D’abord celle de Rossbeigh, zone protégée, c’est un bras de sable dans la mer, des dunes de sables immenses la compose, la plage de sable surplombée de galets est belle et apaisante, on n’a pas résisté, nous avons voulu tester la température de l’eau, et il fallait s’y attendre : elle est froide, très froide !
La seconde est la plage Inch beach dans la baie de Dingle ! C’est une plage immense, paradis des surfeurs. Elle offre une belle vue sur les montagnes autour et aurait pu être un spot idéal pour un pique-nique sur la plage. Pour nous, ce ne sera pas le cas, on veut tester un restaurant de poisson à Dingle, on se réserve donc, nous ferons juste un petit stop snack dans un pub pour tenir jusque-là !
Arrivée à Dingle après avoir admiré la vue le long de la côte, on a voulu visiter la distillerie de Gin, échec. Nous sommes arrivés après le dernier tour. Nous avons donc fini par aller nous promener sur le port de Dingle, sans regrets. D’abord car j’ai trouvé de délicieux fudge dans une petite boutique locale puis, car nous sommes tombés sur une fromagerie, The little cheese shop, qu’on a presque dévalisée juste avant la fermeture et enfin parce que les boutiques colorées contrastaient avec la météo (pluie, pluie, pluie!) et que cela donnait un charme fou à la ville. Nous avons terminé notre périple par un restaurant de poisson Out of Blue, où ils ne servent que du poisson de la pêche du jour, simple : pas de pêche, le restaurant est fermé. C’était délicieux, ils nous ont fait, à notre demande, une assiette composée d’un peu de tous les poissons au menu du jour, pour 33€/pers, et c’était un délice ! Je vous conseils de réserver, nous avons eu une table avec de la chance, il était tôt 18 h et on devait laisser la table avant 19 h 30. Ce qui nous convenait, nous avions faim et de la route à faire ensuite ! .

3e jour : Vent, marche et Montagne.

Ce fut ma journée favorite ! Nous sommes partis en voiture à 45 min de notre logement, direction le gap de DunloeUne petite route passe le gap, mais honnêtement, je vous conseille de laisser la voiture sur le parking (et bien sûr de ne pas prendre les chariots tirés à cheval) et d’aller le parcourir à pieds. Vous n’arriverez peut-être pas, comme nous, jusqu’au point le plus haut, mais le lieu est une pépite ! Le col a été formé par des coulées glaciaires, et la rivière de Loe traverse la brèche, elle passe par cinq lacs tout au long du gap, que l’on découvre au fur et à mesure de la marche. Les lacs noirs contrastent avec l’herbe verte, le spectacle des cascades vertigineuses en flanc de montagne devenant ruisseaux près de la route est superbe. Pour notre périple, le vent était eu rendez-vous, LE vent, celui qui te bouscule par bourrasques, il aurait pu gâcher notre marche, mais non, il l’a rendu encore plus intense et impressionnante. Nous avons pique-niqué en bord de lac, luttant un peu avec le vent, c’était assez épique, mais c’est un moment que nous n’oubliera pas. Puis nous avons continué jusqu’au pont, le pont des souhaits, où la légende dit que tous les souhaits émis se réalise, 100 % de réussite, je ne le savais pas à ce moment-là ; je n’ai pas fait de souhait, je suis passée à côté de ma chance….
Au retour, nous avons pris le goûter au The Coffee Pot Cafe, gâteau maison et cappuccino, ce qu’il fallait pour nous réconforter.
Nous avons terminé par quelques arrêts dans des spots du parc national de Killarney, la cascade de Torc, les ladies view pour une superbe vue sur le parc et enfin le dernier stop aura été dans la ville de Sneem, au pub Dan Murphy’s bar pour une pinte bien méritée (surtout pour le chauffeur qui a dû me supporter, moi et ma phobie en voiture…).

4e jour : d’une île à l’autre.

Pour une veille de départ, nous souhaitions nous calmer avec la voiture, et la petite île de Valentia était l’endroit parfait pour cette dernière journée, 30 min de route, et de belles falaises en perspectives. À partir de Valentia Island, vous pouvez aussi faire une excursion sur les îles Skelling, inhabitées, elles sont aussi le lieu de tournage du 7eme volet de Star Wars “le réveil de la force”.
Un bon repas sur le port, au Knightstown cofee house nous avons ensuite marché sur le sentier de la Bray head, vue sur les îles skelling et les falaises, le panorama est superbe.
Nous avons terminé la journée avec la ferme intention de manger des moules Irlandaises, direction donc la poissonnerie Quinlans à Caherciveen, réputée dans la région, nous avons acheté de quoi donner au papa de Jérôme l’occasion d’éveiller nos papilles avec ses talents de cuisinier, moules, saumon fumé et noix de St Jacques, un festin de roi pour adoucir la perspective du départ et le retour à folie citadine.

Le ring of Kerry et la péninsule de Dingle était à faire avant notre départ. C’est une région magnifique, avec des paysages naturels préservés, la flore est superbe, la bruyère, les fushias, les lacs, la montagne, tout est réunis pour un séjour nature et déconnexion. C’est définitivement un incontournable d’un voyage en Irlande !

L’anneau du Kerry en pratique

Durée du trajet :
Waterville à partir de Dublin : 4 h 30
Killarney à partir de Dublin : 3h30.
Pour un roadtrip :
La péninsule se situe sur la Wild Atlantic Way , sur sa partie Sud Ouest, parfait donc pour l’inclure à votre itinéraire.
Pour randonner :
Le plus grand sentier de randonnée d’Irlande, le Kerry way longe le ring of Kerry, 200km dans la péninsule au départ de Killarney.
Pour une excursion d’une journée :
En bus, 30€ avec Paddywagon, mais je ne le conseille pas, au départ de Dublin, le Kerry est trop loin, impossible selon moi de profiter pleinement.

Itinéraire pour visiter le Ring of Kerry

Itinéraire 2 jours

Jour 1 : Dublin – Killarney – arc national de Killarney et ses incontournables : la cascade de Torc et les ladies view – route vers Sneem par la R568
Jour 2 : Sneem – randonnée dans le gap of Dunloe – retour à Dublin 


Itinéraire pour 4 jours

jour 1 : Dublin – Parc national de Killarney et ses incontournables : la cascade de Torc et les ladies view – nuit à Killarney
jour 2 : Killarney – Dingle (1h) – journée à Dingle – puis route vers Waterville ou Caherciveen  (1h30 sans arrêt) par la route longeant la côte – arrêt au plage de Inch beach et Rosebeigh – nuit dans le ring of kerry
jour 3 : le gap of Dunloe, mon coup de coeur merite une belle journée à lui seul.
jour 4 : Valentia Island et balade à Bray head puis retour à Dublin.


Itinéraire d’une semaine dans le Ring of Kerry

jour 1 :  Dublin – parc national de Killarney – nuit à Killarney
jour 2 : Killarney – La black valley –  Sneem – nuit à Sneem
jour 3 : le sud du ring jusqu’à waterville pour une journée plus calme – nuit à Waterville
jour 4 : Balade sur le sentier de randonnée le Kerry way entre waterville et Caherdaniel – nuit à Waterville
jour 5 : Visite des Ile Skeling depuis Valentia Island (selon la météo et reservation obligatoire) ou route vers la côte Nord du ring jusqu’à la plage de Rosebeigh strand et ses dunes – nuit à Waterville
jour 6 : l’incontournable gap of Dunloe – nuit à Waterville
jour 7 : Ballade à Valentia Island et retour à Dublin

Vous pouvez aussi, comme je l’ai fait, choisir un point de chute pour tout le séjour, central dans le ring of Kerry, comme le cottage de Noreen et Jerry et rayonner ensuite dans le ring. Cette option demande juste de faire des aller-retour et donc de la voiture. L’avantage : vous prenez une route différente à chaque fois et vous pourrez voir encore plus de paysage !

La carte interactive

Pour accéder à toutes les adresses cliquez sur le signe en haut à droite et choisissez votre calque.